Accueil du site > Planète cristallographie > La cristallographie en Provence > L’Im2np

L’Im2np

L’Im2np est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 7334), associée aux universités d’Aix-Marseille et de Toulon ainsi qu’à deux écoles d’ingénieurs : Polytech’ Marseille et ISEN Toulon. Il est rattaché à l’Institut de Physique du CNRS (et secondairement aux Instituts de Chimie et Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes). L’Institut regroupe plus de 330 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants et postdoctorants en sciences des matériaux, microélectronique et nanosciences. Ses domaines d’expertise couvrent les sciences physique et chimique, les dispositifs, les circuits et les systèmes. Il comprend 17 équipes rassemblées en 2 départements.

Les activités du département Micro et Nano Electronique couvrent les principaux axes de développement de l’électronique, depuis des aspects fondamentaux sur les matériaux et les dispositifs innovants jusqu’aux circuits et au traitement du signal.

PNG - 216.9 ko
croissance cellulaire d’un alliage organique

Les équipes du département Matériaux et Nanosciences s’intéressent à l’étude de la croissance (épitaxie, solidification, diffusion réactive), la structure (microscopie électronique, rayonnement synchrotron, sonde atomique), les propriétés physiques (magnétiques, électroniques, mécaniques, …) et la modélisation de matériaux pour la micro et nano-électronique et pour les énergies nouvelles (photovoltaïque, fission et fusion nucléaire).

Le laboratoire dispose de multiples équipements de caractérisation des structures cristallines :
- Diffractomètres à rayons X 2 cercles et 4 cercles, équipés pour des mesures sous vide, en température, en haute résolution, mesures de contraintes,
- Imagerie RX
- Microscopie électronique conventionnelle et haute résolution dans le cadre du service commun de microscopie de l’université, CP2M, et la plateforme de caractérisation CIM-PACA ; Par ailleurs, il collabore activement avec les grands instruments (synchrotrons ESRF, Soleil principalement).

Si la cristallographie est un outil essentiel pour comprendre la structure des matériaux et intervient donc dans de nombreux sujets de recherche étudiés au laboratoire, trois équipes développent plus particulièrement des compétences dans ce champ d’étude :

- Réactivité et diffusion aux interfaces (responsable A. Portavoce) Comportement des interfaces lors des transformations de phases ; Cinétiques du transport de matière près d’une interface et dans des matériaux nanocristallins.
- Microstructures de croissance auto-organisées (responsables H. Nguyen Thi, B. Billia) Solidification dirigée observée par imagerie X (source de laboratoire et synchrotron à l’ ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) ; Structures de grains ; Croissance dendritique ; Etude d’alliages métalliques et transparents, silicium pour les applications photovoltaïques, quasicristaux.
- Contraintes mécaniques dans les objets de petites dimensions (responsable O. Thomas) Propriétés mécaniques (élasticité, plasticité) de structures cristallines de dimensions sub-micronique à nanométrique, étudiées par diffusion des rayons X (diffractomètres de laboratoire, rayonnement synchrotron ESRF et SOLEIL) et microscopie électronique ; Sollicitation mécanique (AFM) in situ sous nano-faisceaux de rayons X de nano-objets (îlots, nanofils) ; Contraintes dans les dispositifs de la micro-électronique (interconnexions, canal des transistors, …) ; Couplage transport de matière-contrainte dans des nano-objets (siliciuration, interdiffusion dans des nanofils cœur-coquille).

Contacts ACAM à l’Im2np : Dr. Nelly Burle | Prof. Olivier Thomas

Plus à voir sur www.im2np.fr, Films sur les microstructures de solidification

mercredi 4 décembre 2013, par Nelly Burle, Olivier Thomas
               

Version mobile| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0